Scission Générationnelle

 

Si vous demandez à un ado de régler son réveil pour le lendemain matin, de vous guider alors que vous êtes au volant, ou de vous faire un virement, vous serez peut-être étonnés de constater chez lui un même réflexe : hop, il saisit son smartphone, pioche dans la quantité d’applications qui s’y trouvent et règle la question en quelques minutes.

Ce réflexe numérique s’observe donc au détriment des réveils-matins, des cartes, du coup de téléphone à son banquier, mais aussi de plus en plus… de la télévision ! Eh oui, à 8 ans, en 2018, on opte plus facilement pour une vidéo Youtube (sur la chaîne Troum-Troum par exemple) que pour un dessin animé…

➡ Alors tout de suite, quand on montre à des enfants des outils comme les premiers ordinateurs, ça leur semble… primaire! On vous laisse regarder leurs réactions (⚠ vous risquez de vous sentir vieux !) ⤵

 

➡ La télé n’est plus souvent regardée pour elle-même —à part quelques chaînes comme Gulli—, on lui préfère des films enregistrés ou en streaming.

 

➡ Et même quand on leur montre des choses + récentes — les dessins animés de notre enfance dans les années 90 par exemple —, ils ont souvent l’air de découvrir des antiquités… ⤵

→ Le contenu que propose Internet est beaucoup plus varié que celui des programmes TV. Les enfants ont plus de choix et le flux télévisuel permet une lecture illimitée.

On observe une téléification du numérique et une bascule mobile : le mobile est devenu la nouvelle TV.

➡ Une dernière pour la route ! ⤵

Cet utilisateur ne publie pas son profil.