BLOC 4 – Les nouvelles idoles des jeunes

Les plateformes numériques ;Youtube, Instagram, Snap, Facebook.., participent au phénoméne de starification des shlashers (personne amateur publiant des contenus numériques) c’est à dire connus les rendre connus du grand publiques. Par exemple, Youtube a permit à un grand nombre d’individu appelé “Youtuber” de se professionaliser dans un domain notamment le phénoméne des “Beauty Boy”; vidéos amateurs d’individu de sexe masculin ou l’on performe un savoir faire liée à l’usage des cosmétiques (pratique du make up, de bien être, de soin du corps).
Ces platformes, jouent donc le rôle de médiateur public, en rassemblant sur des espaces numériques des communautés d’abonnés d’un objet commun. Ces médias sociaux adoptent des stratégies marketing qui visent à optimiser la visibilité d’un amateur auprés de tous les usagers de la plateforme. En adoptent des stratégies marketing, les plateformes optimiser la visibilité d’un amateur auprés de tous les usagers de la plateforme. Le principe est de standardiser une pratique produite par un internaute en l’assimilant à la notoriété d’une entreprise privé, ainsi de médiatiser un phénoméne.

La visibilité des slasher résulte aussi des pratiques transmédiatique. Exercée dans la quotidienneté sur plusieurs écran et/ ou plusieurs plateforme de maniére simultané. Cette idée se vérrifie par une stratégie des réseau; une présence active, et un temps de poste réduit ou constant sur une multitude de plateforme.

 

Question 1

La visibilité des slasher est dû à une pratique numérique exercé:




Question 2

Youtube, Instagram, Snap... sont des plateformes numériques qui permettent aux Beauty boys d'être: