Module 4 : Retour Réflexif

Lors d’analyse empirique de l’utilisation de Snapchat, auprès d’adolescent genré masculin âgé de 16 ans, définit, et se définissant hétérosexuel. Nous constatons que la séduction est au cœur de Snapchat. Les adolescents utilisent cette application pour draguer, souvent ce sont des adolesentes genrée féminin de leur lycée, ou du lycée d’à côté. Comme l’éducation, Snapchat  fait partie prenante d’une une pression social  qui prône l’orientation sexuel  étant exclusivement hétérosexuelle. La diffusion de nudes féminin partagé entre ami et utilisateur masculin de l’application montre des  échanges  faisant parti d’une construction d’identité social hétéronormé.

L’application  permet de construire, déconstruire l’apparence, par des filtres proposés.  Seulement les expressions sont orienté, limité par les filtres, qui sont supposé être modifiable à l’infinie, prennent une forme identique dans l’utilisation quotidienne de la créations d’image et de texte . Les mises en formes sont reprit, imité dans un réseaux d’amis et ou d’utilisateur.

Des utilisateurs s’accapare consciemment ou non d’ une logique marketing  afin d’augmenter leurs visibilité via des partage de profil par la diffusion des story pour  répondre à des besoins de reconnaissance.

La  circulation de profils  permet une augmentation de visibilité  des utilisateurs formant un noyau d’échange d’informations sur et entre les autres usager de l’application. Cela  donne la possibilité de croiser plusieurs réseaux d’amis. De la même manière  des  technique  marketing utilisés dans les réseaux sociaux sont appliqué afin d’accroitre la visibilité d’un produit par la création d’ambassadeur de produit. Les mises à jours Snapchat donne moins de possibilité à la distinction entre les story d’amis et story de célébrité étant ambassadeur de produit consommable.

Comment snapchat influence les communications entre individus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *